Etape 1 du cycle du LPG: le processus de production du LPG

Auteur: Tom. Temps moyen de lecture: 5 minutes

Le processus de production du LPG

Avant d’aborder en détail le processus de production du LPG, il nous faut expliquer brièvement ce qu’est le LPG. Le LPG n’est pas seulement utilisé comme gaz en cuisine, mais également comme combustible pour des appareils de chauffage et des véhicules. Le LPG est l’abréviation de Gaz de Pétrole Liquéfié.

En termes simples, le LPG est désigné comme le propane et le butane, qui forment des mélanges combustibles de gaz hydrocarbures. Lorsque le gaz est utilisé pour un véhicule, on le désigne également comme le gaz auto. Maintenant que nous savons ce qu’est le LPG et ce pourquoi il est utilisé, nous pouvons aborder le processus de production du LPG.

Les deux méthodes de production habituelles du LPG

En raffinerie de pétrole brut, plusieurs produits sont obtenus lors du processus de raffinage tels que le naphte pour l’engrais artificiel, les produits pétrochimiques, l’asphalte qui est principalement utilisé pour le durcissement des routes, et le LPG pour la propulsion de véhicules, le chauffage ou les appareils de cuisine.

Si nous étudions la production du LPG, il existe deux méthodes habituelles: la purification du gaz naturel et le raffinage du pétrole brut. Nous décrivons les deux méthodes ci-dessous.

La purification du gaz naturel

La purification du gaz naturel consiste à éliminer les impuretés (qui sont principalement des hydrocarbures, tels que le méthane, l’éthylène, le butane, etc.) à l’aide d’une installation de séparation. Le mélange qui contient le gaz naturel brut est conduit via des oléoducs à partir de la source au travers d’un réservoir qui sépare le mélange. Le pétrole brut se dépose sur le fond en raison de sa plus grande densité et est vidangé à l’aide d’une pompe vers un réservoir de stockage afin de pouvoir le stocker pour un raffinage ultérieur.

Le mélange de gaz, par contre, est vidangé et séparé en composantes de gazole (essence) et de gaz naturel/LPG. Si nous suivons la conduite de LPG et de gaz naturel, il faudra réaliser des processus de purification pour libérer le mélange de ses impuretés, tels que le sulfure d’hydrogène, l’azote, le carbone, l’oxygène et l’eau. Une fois ces processus terminés, nous avons une conduite de LPG qui doit ensuite être purifié d’autres impuretés qui représentent normalement des hydrocarbures, tels que l’isobutène, le sobutène, le butadiène, le pentène, etc.

Comme mentionné auparavant, le LPG est une combinaison de propane et de butane ou une forme pure de l’un de ces hydrocarbures. Le butane et le propane, obtenu par l’extraction du LPG du gaz naturel, doivent être libérés des impuretés, car celles-ci peuvent empêcher la liquéfaction lors de la mise sous pression pour le stockage.
Une fois que le niveau de pureté souhaité est atteint après tous les processus de purification et le transport au travers de conduites, le LPG est transporté via des conduites jusqu’au consommateur final.

Le raffinage du pétrole brut

Le pétrole brut dans sa forme naturelle est d’usage très limité et n’a pour cette raison que peu de valeur. Tout comme chaque autre matière, obtenue sous forme brute, le pétrole brut doit également être transformé pour devenir utilisable. Après l’extraction, le pétrole brut est soumis à diverses étapes au sein du processus de raffinage pour être transformé en un produit utilisable. L’objectif principal du raffinage est de séparer le pétrole brut en composantes individuelles et de le libérer d’impuretés telles que le soufre.

La méthode la plus utilisée pour le raffinage du pétrole brut est la distillation fractionnée. Comme le nom l’indique, le pétrole est séparé en plusieurs fractions au sein d’une tour de stockage haute, qui est également appelée une colonne de distillation. Les parties obtenues via ce processus sont les produits pétroliers qui sont utilisés dans de nombreux aspects de notre vie.

LPG productie processen

Tour de stockage (colonne de distillation), source: EIA

Avant d’obtenir ces produits pétroliers, le pétrole brut est réchauffé jusqu’à une température d’environ 350 °C (ou plus, dépendant du raffinage et du type de pétrole brut) et il est transporté dans des oléoducs vers la colonne de distillation. Les hydrocarbures plus lourds comme la paraffine et le bitume sont déviés et décomposés ailleurs. Les gaz hydrocarbures qui pénètrent la colonne de distillation s’élèvent et sont conduits au travers d’une série de zones de condensation . Ces plaques horizontales sont également des ‘bubble caps’.

Lorsqu’un mélange gazeux s’élève parmi ces plaques, le gaz, dont le point d’ébullition se situe au-dessus de la température de cette zone de condensation, se condensera. Plus haut dans la colonne, plus bas est la température. Lors de ce processus, ils se créent des liquides sur chaque plaque et qui sont ensuite vidangés. Cependant, ceci n’est pas la fin du processus de raffinage, vu que ces liquides sont des mélanges d’alcanes, d’oléfines et d’hydrocarbures aux caractéristiques similaires. Préparer le LPG pour le transport représente un voyage sur soi.

Nous nous concentrons maintenant sur la partie gazeuse la plus légère dont est obtenue le LPG. Comme mentionné auparavant, la température des gaz qui pénètrent la colonne diminue et ils se condensent dans différentes zones , au fur et à mesure qu’ils montent dans la colonne. En haut de la colonne, on obtient donc les gaz les plus légers et l’un d’entre eux est le ‘Gaz de Pétrole Liquéfié’, ou bien le LPG. Mais ce n’est pas tout.

Le LPG est obtenu à partir de la partie supérieure de la colonne comme un mélange de propane, butane et d’isobutène, qui sont les composantes principales. Si le LPG à livrer doit être composé de ces 3 éléments, ce mélange est transporté vers les terminaux respectifs. Néanmoins, pour la plupart des applications, seules des composantes spécifiques sont nécessaires et le LPG est encore plus séparé et purifié. Une série de séparations complémentaires donne lieu finalement au LPG, composé d’une ou deux des composantes mentionnées antérieurement.

Conclusion

Les processus de production ont été très réfléchis afin d’assurer des processus sûrs qui permettent d’offrir la meilleure qualité de LPG. Il y a plus de 1.000 applications du LPG ce qui en fait le combustible moderne le plus polyvalent. Le LPG est utilisé à travers le monde par plus d’un milliard de personnes pour la préparation de repas, le chauffage de bâtiments, la propulsion de véhicules et de nombreuses autres applications dans le domaine des loisirs telle que la montgolfière.

Découvrez plus via ce(s) lien(s) externe(s):

Donner un commentaire

Installateurs LPG Agréé

AutoGas.BE

Nous représentons des fabricants de systèmes GPL, des installateurs de GPL et des distributeurs de GPL en Belgique.

Donnez à chacun la possibilité de conduire moins cher et plus respectueux de l’environnement.

Suivez nous

Messages récents

CREATED